Valeurs

Aujourd’hui se développe une culture numérique porteuse de nouvelles pratiques liées non seulement à la modernité technologiques mais aussi à des modes de vie plus mobiles et urbains.

HackmyChurch est une démarche d’inculturation culturelle numérique. Comme l’ont fait autrefois de nombreux chrétiens dans les cultures du monde, nous estimons que la culture numérique est porteuse de nombreuses potentialités pour fréquenter Dieu et vivre en église d’une manière renouvelée. Voici quelques-unes de ses valeurs qui nous inspirent :

Culture du don et économie du partage :

“Ce que vous avez reçu gratuitement donnez le gratuitement” ce message évangélique rejoint les pratiques issus de l’opensource et de la création de bien commun.

C’est pour cela que les productions issus d’HackmyChurch et son modèle même sont publics et librement duplicables.

La générosité du bénévolat, le don de nos compétences et réalisations sont non seulement nécessaires au fonctionnement de la société et de l’église, mais ils sont sources de création de richesses supplémentaires par la mise en commun et la contribution réciproque et ils contribuent à l’édification de ceux qui se donnent et de ceux qui en bénéficient.

Ceci n’empêche pas de rechercher des modèles économiques et d’articuler le gratuit avec d’autres systèmes économiques complémentaires lorsque c’est nécessaire et plus efficace.

Rencontre, décloisonnement et hybridation :

“Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux”.

Nous sommes à un tournant de l’histoire où la société, les techniques et les sciences se sont développées de manière de plus en plus pointues et spécialisées dans des silos de compétences et de personnes.

De grandes richesses peuvent jaillir du décloisonnement, de la rencontre de compétences et d’expériences complémentaires. HackmyChurch n’est pas portée par une communauté particulière d’église, mais cherche justement le décloisonnement : que se rencontrent des personnes de courants et de sensibilités différentes, réunis par une finalité commune, que se croisent des métiers et des savoirs-faire qui n’ont pas l’habitude de se rencontrer et de s’exprimer dans l’église.

Quand une infirmière rencontre un jongleur, une développeuse informatique et un moine agriculteur quel projet commun peuvent-ils imaginer ?  

Agilité :

“le vent souffle où il veut et tu ne sais ni d’où il vient ni où il va”

Nous sommes dans un monde mobile dont les environnements changent rapidement. Les diplômés d’aujourd’hui exerceront 10 métiers différents, la majorité de nos contemporains vivent dans des familles recomposées etc etc. Face à ce contexte instable, il faut être capable de s’adapter rapidement. Le numérique est un outil de l’agilité contemporaine, et si les fondements humains restent les mêmes (« rien de nouveau sous le soleil » dit à peu près l’écclésiaste) on doit trouver des formes nouvelles en permanence pour répondre aux attentes contemporaines.

HackmyChurch est un dispositif adaptable et modulable, évolutif et demandant peu d’infrastructures.

Créativité :

Fils du Créateur, laissons s’exprimer notre créativité, notre intuition et notre sens artistique. On peut aujourd’hui grâce aux outils techniques exprimer beaucoup plus rapidement et efficacement des formes complexes. Ce qui prenait des mois peut se faire en quelques heures. Mais souvent nous compartimentons notre créativité en la réservant au cadre de la production artistique et culturelle (amateur ou professionnelle) alors qu’elle peut et doit s’exprimer dans toutes nos activités.

Faire et UX Design :

“Et le Verbe s’est fait chair et il a demeuré parmi nous”.

HackmyChurch est un Do Tank. C’est à dire que nous pensons qu’il ne suffit plus de manier des concepts pour avancer, il faut leur donner une forme concrète. L’innovation passe par l’incarnation, et l’expérience de ces formes concrètes nous permet ensuite d’avancer.

Passer par des objets concrets (une oeuvre d’art, un jeu, une application mobile) permet aussi aujourd’hui de rejoindre le plus grand nombre : tout le monde ne maîtrise pas les mêmes niveaux de langage mais on peut partager une expérience concrète commune.  C’est d’ailleurs ce qui réunit les chrétiens : l’expérience intérieur que le Christ nous aime, est le fils de Dieu et que nous sommes sauvés. Les questions de transmission de la foi sont donc avant tout un problème de design d’expérience utilisateur : comment faciliter la rencontre concrète du Christ.  C’est d’ailleurs pour cela que la Parole de Dieu ne s’est pas contentée d’être transmise oralement ou par écrit, elle a pris chair en la personne du Christ.